Avis distribué à Patignies en Avril 2010 – Alimentation d’eau

Mesdames et Messieurs ,

Dans les prochains jours, l’alimentation en eau pourrait faire défaut de temps à autre dans votre village, ce que nous aurions à déplorer.

En effet, suite à la réception ce mercredi 21 avril, des résultats de l’analyse « métaux » annuelle obligatoire, il s’avère que cette année, la teneur en arsenic est dépassée sur la distribution de Patignies (valeur mesurée : 0,075 gr/litre / norme européenne : 0,010 gr/litre).  En 2004, une non-conformité en arsenic avait été constatée et le puits du Pairy avait été identifié comme responsable de cette présence d’arsenic. Les années suivantes, bien que le puits du Pairy utilisé en appoint du captage des Spèches n’ait pas été fermé, les analyses annuelles en arsenic s’étaient avérées correctes.

Vu le résultat de cette année, nous avons demandé au service des eaux de fermer ce puits du Pairy, ce qui aura pour effet immédiat de mettre fin à cette présence en arsenic.

De plus, conformément à la législation, une fiche d’incident a été envoyée pour information aux services compétents de la Région Wallonne.  Dans la foulée, réglementairement, un re-test de confirmation a été commandé au laboratoire de l’Inasep, laboratoire agréé par la Région wallonne pour réaliser  nos analyses d’eaux obligatoires.

Il est à noter que la décision de fermeture du puits du Pairy risque de vous poser quelques soucis au niveau des disponibilités en eau. En effet, si votre consommation représente actuellement en moyenne que + /- 40 m3 par jour  sur l’entièreté des abonnés du village de Patignies (ventes eaux Patignies 2007 = 13.712 m3 ), la présence de fuites sur le réseau conduit à approvisionner le village à hauteur d’environ 100 m3/jour, soit quotidiennement plus de 60 m3 de «gaspillage».

A notre demande, le service des eaux communal concentre actuellement ses activités à la recherche de l’origine de ces fuites.

Dans l’attente, le captage des Spèches, avec sa capacité d’environ 60 m3/jour ne permet pas d’alimenter le village sans avoir à recourir à des appoints par le service incendie par exemple via le réservoir des Combes à Gedinne .

Dans l’attente de la résolution de ces problèmes techniques qui devraient améliorer la situation, nous vous demandons d’une part, de faire preuve de compréhension et d’autre part, d’essayer de réduire vos consommations d’eau tant que faire se peut, et ce plus particulièrement à l’approche du week-end (cf. consommation plus importante vu la présence de secondes résidences).

A noter également que le Service Technique Provincial et l’Inasep travaillent actuellement de concert à l’élaboration de solutions techniques visant à augmenter la production d’eau à destination du village de Patignies  (remplacement de la conduite des Spèches, nouveau réservoir complémentaire, etc…)

En vous remerciant pour votre compréhension et en restant à votre disposition pour d’éventuelles questions que vous vous poseriez.

Vincent Massinon

Bourgmestre

Pour votre information, quelques chiffres :

Production –  déclarations officielles à la Région Wallonne et Distribution : ventes d’eau – chiffres facturation communale :

    Production (en M3)   (en M3)   (en M3)
  Spèches Puits du Pairy Total   Ventes Patignies   Différence
2004 7.454 10.434 17.888   12.940   4.948
2005 14.670 3.184 17.854   11.353   6.501
2006 23.322 463 23.785   13.153   10.632
2007 20.318 111 20.429   13.712   6.717
2008 26.061 0 26.061   14.333   11.728
2009 22.417 9.735 32.152   12.511   19.641

Résultats analyse Arsenic annuelle réseau de Patignies (normes : < à 0,010 gr/litre):

Août 2004 : hors normes : 0,125 gr/litre ;

Novembre 2005 : OK, inférieur à 0,0004 gr/litre ;

Mai 2006 : OK, 0,0011 gr/litre ;

Novembre 2007 : OK,  0,0006 gr/litre ;

Mai 2008 : OK, inférieur à 0,0004 gr/litre ;

Septembre 2009 : Ok, 0,0007 gr/lire ;

Mars 2010 : hors normes : 0,0751 gr/litre ;

(à noter analyse supplémentaire début mars 2010 en 2 points du village : 0,0001 gr/litre et 0,026 gr/litre )

Remarque :

Merci de nous renseigner toute anomalie que vous constateriez sur le réseau (fuites d’eau, compteurs « oubliés », etc).