Bonne nouvelle: Dinaphi « vert » ou « vert clair »

DINAPHIRépondant à l’attente du bourgmestre de Gedinne, il sera désormais possible aux pompiers d’être appelés pour intervenir sur un sinistre et cela même s’ils n’étaient pas au statut « vert »; (et donc s’ils étaient « indisponibles »).

Depuis la mise en œuvre du  COZIS (centre opérationnel zonal d’incendie et de secours), les pompiers avaient la possibilité soit de se mettre « au rouge » soit de se mettre « au vert », en résumé: soit ils étaient disponibles de suite soit ils ne l’étaient pas.

Avec l’arrivée d’un nouveau code « vert clair », les pompiers qui étaient « au rouge » par exemple parce qu’ils travaillaient pourront se mettre au « vert clair » c’est à dire être disponibles avec un peu de retard.

En effet, en cas de sinistre et en cas de manque d’effectifs, un appel sera lancé à ces pompiers « vert clair » à qui il sera donné quelques minutes (4) pour se mettre disponibles « vert » et se mettre ainsi en route pour rejoindre la caserne.

Ceci permettra d’avoir plus d’hommes disponibles sans devoir prolonger le temps d’attente sur les interventions en devant aller chercher des hommes « au vert » dans d’autres casernes (ce qui dégarnirait par la même occasion la zone desservie par cette caserne).

On peut lire dans le Vers l’Avenir de ce jeudi 05 novembre « En fait, on prend maintenant une mesure qu’avait réclamée, il y a 6 mois, le bourgmestre de Gedinne, qui l’a rappelé » (voir ci-dessous)

Copie de la proposition de modification du COSYS envoyée à l’état-major de la zone Dinaphi par Vincent Massinon (Bourgmestre de Gedinne) en octobre 2014

 Messieurs,

Pour essayer de résoudre le problème du manque d’effectifs pour un premier départ principalement en journée et ce dans le cas de services ruraux en zone d’habitat à faible densité (cf. Gedinne) , je pense que la modification suivante du Cosys pourrait améliorer la situation…

 Ma proposition dont j’ai déjà parlé au commandant Pascal Baijot est la suivante:

 Imaginons un sinistre sur la commune de Gedinne et seulement 3 ou 4 pompiers du SRI de Gedinne en statut « vert » au Cosys.

Plutôt que de directement faire appel au SRI de Beauraing ou Vresse ou …, le logiciel Cosys lancerait un appel sur les pagers des pompiers en statut « rouge ». 

Le logiciel attendrait pendant par exemple 30 secondes; le temps de laisser la possibilité à l’un ou l’autre pompier en statut « rouge » d’analyser son emploi du temps et d’éventuellement se remettre au vert.

Et 30 secondes après l’appel en question, le logiciel Cosys ré-analyserait la situation de l’effectif disponible.

Si, par chance, 2 ou 3 pompiers auront passé leur statut de « rouge » à « vert », il deviendra alors possible de lancer un premier départ de Gedinne, c’est-à-dire de l’arsenal le plus proche du sinistre.

En bref, « perdre ou plutôt investir 30 secondes » pourrait faire gagner de nombreuses minutes de délais d’intervention.

Vincent Massinon – Bourgmestre de Gedinne