Zone de secours DINAPHI – Commandant de zone – Appel à candidatures.

Appel aux candidats par la Zone de secours DINAPHI

Le Conseil de la zone de Secours DINAPHI en exécution de sa délibération du 03 mai 2017 déclarant la vacance de la fonction de commandant de zone et conformément à l’Arrêté Royal du 26 mars 2014 fixant le profil du Commandant d’une Zone de Secours et les modalités de sa sélection et de son évaluation tel que modifié, organise la sélection, pour la zone de Secours DINAPHI,

D’un Commandant de Zone (h/f).
Conditions fixées pour les candidats à la première sélection du commandant de zone par l’article 4 de l’A.R. du 26 mars 2014 tel que modifié :
• avoir une expérience utile dans une fonction opérationnelle au sein de la Sécurité Civile et de minimum cinq ans dans une fonction de management
• être revêtu au moins du grade de capitaine.

Ces conditions doivent être remplies pour le 27 août 2017 au plus tard.
Les candidatures, datées et signées, sont à envoyer, par pli recommandé à la poste, pour le 27 août 2017, à l’adresse suivante : Madame la Présidente de la zone de secours DINAPHI, Rue Joseph Wauters 47- 49 à 5580 Jemelle.
Sous peine d’irrecevabilité de l’acte de candidature, le candidat doit décrire dans son acte de candidature, les titres et mérites qu’il estime pouvoir faire valoir pour obtenir la fonction (avec copie des documents justificatifs). Il y joint son projet de management pour la zone.
Les documents attestant de la réunion dans son chef des conditions reprises à l’article 4 de l’A.R. du 26.03.2014 seront également annexés à l’acte de candidature.
Toute candidature incomplète, illisible ou qui ne respecte pas les modalités d’introduction des candidatures ne sera pas prise en considération.
Le profil de fonction du Commandant de Zone est repris à l’annexe 1 de l’A.R. du 26.03.2014.
Description de fonction du commandant de zone

A. Finalités
1. Coordinateur opérationnel
Assurer la coordination stratégique en cas de situations d’urgence afin de maîtriser la situation d’urgence de manière aussi rapide et efficace que possible, en limitant les dégâts humains et matériels.
Tâches possibles (non limitatives) :
– Assurer la coordination stratégique de la discipline 1 au sein du comité de coordination
– Evaluer les conséquences d’un incident (à grande échelle) pour le voisinage, l’environnement et la santé publique, ainsi que l’impact de l’incident et de l’intervention sur le fonctionnement des autres disciplines, sur le plan stratégique
– Conseiller les autorités administratives concernant l’intervention de la discipline 1 (problématique à long terme et risques pour la population) et la coordination stratégique
– Assurer les contacts avec la presse, les autorités administratives/politiques et les tiers concernés
– Réquisitionner des moyens, en cas de délégation
2. Collaborateur opérationnel
Veiller à être en permanence en mesure d’effectuer les tâches opérationnelles afin d’assurer la disponibilité permanente des services de secours suivant les bonnes pratiques les plus récentes
Tâches possibles (non limitatives) :
– Maintenir la condition physique
– Participer à des exercices, des mises en situation, des visites topographiques et des stages de recyclage y compris la connaissance du territoire de la zone
– Suivre les recyclages et les formations complémentaires nécessaires
3. Dirigeant administratif
Assurer la direction de la zone afin d’assurer le bon fonctionnement opérationnel, administratif et technique de la zone.
Tâches possibles (non limitatives) :
– Elaborer et communiquer une vision, une mission et un cadre de valeurs communes de la zone
– Elaborer un plan de management (avec les objectifs stratégiques de la zone) et veiller à son opérationnalisation
– Elaborer un organigramme de la zone et répartir les tâches (et les moyens en personnel et en matériel nécessaires à cet effet) entre les différents postes/services
– Elaborer le programme pluriannuel de politique générale de la zone et des propositions aux autorités administratives
– Signer les rapports du conseil, contresigner la correspondance de la zone et exécuter les décisions du conseil
– Présider la Commission technique
– Rassembler des avis pour les opérations
4. Personne de contact
Rendre compte aux autorités administratives sur la politique menée et émettre des propositions sur la politique à mener.
Tâches possibles (non limitatives) :
– Arbitrer et opérer des choix techniques en cohérence avec les orientations stratégiques définies par l’autorité zonale.
– S’engager à améliorer la sécurité et la prévention incendie dans la zone
– Prendre part aux réunions du conseil et du collège avec voix consultative
– Assurer la préparation, quant au fond, des dossiers soumis au conseil ou au collège pour décision
– Elaborer le programme d’acquisition du matériel de la zone (après avis de la Commission technique) et le soumettre à l’approbation du Conseil
– Demander conseil aux communes en ce qui concerne les programmes pluriannuels de politique générale
– volet commune et les plans d’action annuels
– Faire rapport trimestriellement au collège, en ce compris les plaintes (prévoir un système de gestion des plaintes)
5. Facilitateur
Implémenter et faciliter le principe de bonne administration dans la zone afin de faire entrer dans la pratique quotidienne du fonctionnement de la zone les principes de base de bonne
administration sur le plan économique (économie, efficacité, efficience) et sur le plan moral (légitimité, sécurité juridique, égalité juridique).
Tâches possibles (non limitatives) :
– Développer et soutenir le rôle, l’autonomie et les structures de contrôle du management
– Surveiller les éventuels conflits d’intérêts et les processus au sein de l’organisation
– S’engager à améliorer les relations en matière de sécurité civile entre les zones de secours, au niveau régional, national et international
– Développer et appliquer le principe de bonne administration, s’assurer de la transparence et de la responsabilité des actes de la zone

B. Autonomie
La fonction peut décider en autonomie au sujet de :
– l’exécution concrète des tâches qui lui ont été assignées
– la coordination multidisciplinaire ou stratégique concrète et la stratégie de la discipline 1 en cas de situations d’urgence
– l’organisation administrative interne de la zone
– la remise d’avis ou de décisions externes pour lesquelles une autorisation politique n’est pas nécessaire
– la gestion de son propre budget, dont le montant est fixé par la zone
– la fourniture de réponses à la presse et aux autorités administratives
– de siéger au Conseil et au Collège avec voix consultative
– les réquisitions
La fonction doit demander :
– L’approbation du programme pluriannuel de politique générale : par le conseil
– L’approbation des plans d’action annuels : par le conseil
– L’approbation du programme d’acquisition : par le conseil
– L’approbation du plan de management et des décisions fondamentales : par le conseil
– L’approbation du programme pluriannuel de politique générale-volet commune : par les communes
– L’approbation des plans d’action annuels-volet commune: par les communes
– L’approbation de la désignation des membres de la commission technique : par le conseil
– L’approbation d’un plan zonal d’organisation opérationnelle : par le conseil

C. Expertise
Connaissance approfondie des techniques de management (systèmes de mesure des prestations, techniques de réunion, direction et motivation, techniques de communication), connaissance fonctionnelle de la gestion financière, logistique, ICT et gestion du personnel.
Connaissance des techniques opérationnelles
Connaissance des autres services de secours, de leurs moyens et compétences
Connaissance du fonctionnement des autorités, de la réglementation et du droit.

D. Cadre de référence
Organisation hiérarchique forte au niveau opérationnel
Cadre des valeurs : serviabilité, responsabilité, inventivité, esprit d’équipe
Cadre réglementaire complexe : organisation fédérale, dirigée au niveau zonal, étroitement liée aux compétences régionalisées (prévention de l’incendie, environnement)
Règlement de la Commission de sélection
La commission de sélection est présidée par la Présidente de la Zone de Secours.
Chaque membre dispose d’une voix, la voix de la Présidente est prépondérante en cas de parité des voix.
La Commission de sélection :
• Examine la recevabilité de l’acte de candidature
• Compare les titres et mérites des candidats et analyse leur projet de management
• Organise un entretien de sélection après la réussite des épreuves organisées par le Bureau de sélection externe
Les candidats sont convoqués à l’entretien de sélection par courrier recommandé au moins sept jours ouvrables avant la date retenue.
Au cours de cet entretien, l’aptitude est appréciée en fonction de l’adéquation du profil du candidat avec le profil de fonction repris en annexe 1 de l’Arrêté Royal du 26 mars 2014, en tenant compte de son acte de candidature, de son projet de management et de sa vision de la gestion de la Zone tenant compte des particularités de celle-ci.
A l’issue de la comparaison des titres et mérites, de l’analyse du projet de management et des résultats de l’entretien, la Commission de sélection établit un classement motivé et le transmet au Conseil pour décision.

Zone de Secours DINAPHI – nous vous informons que la prochaine réunion du Conseil de Zone aura lieu le mercredi 5 avril 2017 à 09h00, à l’Administration Communale de Beauraing.

Ordre du jour:

A huis-clos
1. Agent administratif – non nomination
2. Candidature Commandant de Zone – Irrecevabilité
3. Démission honorable pompier volontaire Poste de Ciney
4. Démission honorable pompier volontaire Poste de Ciney

En séance publique
5. Approbation du PV du Conseil de Zone du 1er mars 2017
6. Réparation pompe hydraulique de l’autopompe de Alle sur Semois
7. Appel à candidature – Secrétaire de Zone – Directeur administratif – profil de fonction
8. Appel à candidature – juriste – profil de fonction

PAR LE COLLEGE
Le Commandant de la Zone DINAPHI ff – Major Daniel BOUSSIFET
La Présidente de la Zone DINAPHI – Nathalie DEMANET – Bourgmestre de Havelange

Zone de Secours DINAPHI – nous vous informons que la prochaine réunion du Conseil de Zone aura lieu le mercredi 1er février 2017 à 09h00, à l’Administration Communale de Beauraing.

Nous vous informons que la prochaine réunion du Conseil de Zone aura lieu le mercredi 1er février 2017 à 09h00, à l’Administration Communale de Beauraing avec pour ordre du jour :

En séance publique
1. Approbation du PV du Conseil de Zone du 7 décembre 2016
2. Modification adresse siège social de la Zone – décision
3. Guide des bonnes pratiques – Evénements/manifestations
Finances
4. Marché public emprunts – choix du mode de passation et approbation du CSCh
5. Réparation fissure élévateur Gedinne – information
6. Entretien et réparation frein CCDI4000 Unimog – information
7. Entretien et réparation boîte de vitesse citerne 12000 – information
Divers

A huis-clos
8. Pompiers de la Zone DINAPHI – demande mobilité vers la Zone Val de Sambre – information
9. Demande démission volontaire – sapeur-pompier Poste de Couvin – décision
10. Demande démission volontaire sapeur-pompier Poste de Ciney – décision
11. Demande démission volontaire sapeur-pompier Poste de Couvin – décision
12. Demande démission honorable sapeur-pompier Poste de Philippeville – décision
13. Demande démission honorable sapeur-pompier Poste de Rochefort – décision
14. Prolongation suspension de prestations sapeur-pompier Poste de Dinant – décision

PAR LE COLLEGE
Le Commandant de la Zone DINAPHI ff La Présidente de la Zone DINAPHI
Major Daniel BOUSSIFET Nathalie DEMANET
Bourgmestre de Havelange

Zone de secours DINAPHI – Règlement Redevance. En séance du 7 décembre 2016, le Conseil de zone a approuvé le nouveau Règlement Redevance.

TRANSPORT EN AMBULANCE:

Circulaire ICM/AMU/2016/ Application du tarif unifié. Adaptation de l’Article 2 de l’A.R. du 7 avril 1995 déterminant le tarif applicable au transport en ambulance des personnes visées à l’article 1er de la loi du 8 juillet 1964 relative à l’aide médicale urgente : les montants sont adaptés à l’indice 178,16 (juin 2016) à partir du 1er janvier 2017 :
-  le montant forfaitaire jusqu’à 10 km : 63,36€.
-  le montant pour les prestations à partir du 11ème km jusqu’au 20ème km : 6,33€/km.
–  le montant pour les prestations à partir du 21ème km : 4,84€/km.
-  le montant par paire d’électrodes employée, en cas d’utilisation d’un
défibrillateur automatique externe : 60,14€.
Le kilométrage est déterminé par le lieu de départ et le lieu de retour (caserne)
Chaque année, les présents tarifs seront adaptés à l’indice des prix à la consommation tel que prévu dans la circulaire ad-hoc du SPF Santé publique

 
PRESTATIONS DU SERVICE INCENDIE (en dehors des interventions qui sont imposées à la Zone par la loi et les règlements)

a) Nid de guêpes :
 75,00€ HTVA
Remarque : la destruction d’un essaim d’abeilles sera opérée et facturée uniquement lorsqu’un apiculteur n’est pas capable de sauvegarder l’essaim et que la destruction est indispensable pour assurer la sécurité.
Le repassage est gratuit en cas de mauvaise destruction du dit nid pour une durée de 1 mois
b) Ravitaillement en eau : 75,00€ (forfait) + 1,50€ par km
c) Alarme Incendie (neutralisation alarme incendie non fondée, après un troisième appel dans un délai raisonnable)
 Personnel : 30,00€/heure
 Véhicule >3,5 T : 100,00€ (forfait) + 1.50€ par km
 Véhicule < 3.5 T : 50,00 € (forfait) + 1.50€ par km
d) Ouverture de porte
 Barillet : 15,00€
e) Housse Mortuaire
 15,00 €
f) Nettoyage de voirie après accident
 Absorbant/Sac : Prix coûtant
 Ecoperle/Sac : Prix coûtant
 Boudins/3m : Prix coûtant
 Liquide Dispersant/l (min 10 l) Prix coûtant
g) Nettoyage de voirie après pollution (y compris après travaux agricoles et forestiers)
 Personnel : 30,00€/ heure
 Véhicules > 3,5 T : 100,00 € (Forfait) + 1,50 €/Km
 Véhicules < 3,5 T : 50,00 € (Forfait) + 1,50€/Km
 Absorbant/sac : Prix coûtant
 Ecoperle : Prix coûtant
 Boudins/3m : Prix coûtant
 Liquide Dispersant/l (min 10 l) Prix coûtant
h) Bâchage (hors intempéries, après incendie)
 Bâche (m²) : 4,00 € m²
 Personnel : 30,00 € / heure
 Véhicules > 3,5 T : 100,00€ (Forfait) + 1,50 €/Km
 Véhicules < 3,5 T : 50,00€ (Forfait) + 1,50€/Km
i) Expertise/Prévention :
 Avis préalable (rapport non contraignant) : gratuit
 Avis sur plan (permis d’urbanisme-études des plans-rédaction d’un rapport officiel- révision de la législation/normes) : 75,00€/heure
 Réunion de chantier : 75,00€/heure
 Visite (demande de contrôle) : 75,00€/heure
 Accueillantes ONE (bâtiments privés) : 75,00/heure
 Avis concernant toute demande pour manifestations publiques + réunion sécurité : gratuit
 Prévision : visite de contrôle préventive avant un évènement afin de s’assurer que les mesures de sécurité soient respectées (sur la demande de l’autorité administrative) : 75,00€/ heure

TARIFS 2017 APPLIQUÉS POUR LES PRESTATIONS DES TECHNICIENS EN PRÉVENTION

Tarifs PREV-EVENT 2017

Zones de secours – Epreuves en vue d’obtenir le Certificat d’Aptitude Fédéral (CAF)

povince-de-namurL’Ecole du Feu de la Province de Namur organise des épreuves en vue d’obtenir le Certificat d’Aptitude Fédéral (CAF), préalable au recrutement de personnel « cadre de base » par les zones de secours.

En accord avec le SPF Intérieur, la période d’inscription a été prolongée jusqu’au 14 décembre.

formulaire-inscription-caf-et-docts-a-fournir-1


Zone de secours DINAPHI – Tarif prévention

DINAPHI - Tarif prévention

Zone de secours DINAPHI: recrutement de sapeurs-pompiers volontaires

Logo DINAPHILa zone de secours procède au recrutement de 52 sapeurs-pompiers volontaires; dont 7 pour le poste de Gedinne.

Candidatures à envoyer par mail uniquement à l’adresse suivante grh@zsdinaphi.be ou par fax (084/21.99.99) pour le 26/08/2016 au plus tard.

Conditions :Recrutement sapeurs pompiers volontaires

Zone de secours DINAPHI – Recrutement de secouristes-ambulanciers non pompiers volontaires

Logo DINAPHILa zone de secours procède au recrutement de 72 secouristes-ambulanciers non pompiers volontaires; dont 3 pour le poste de Gedinne.

Entre autres conditions: être détenteur d’un diplôme ou d’une attestation donnant accès à des fonctions de type C au sein de l’administration fédérale.

Candidatures à envoyer par recommandé (ou déposé avec accusé de réception) à Mme Johanne Focroul, responsable du service GRH , rue Joseph Wouters 47-49 à 5580 Jemelle pour le 31/08/2016 au plus tard, date du cachet de la poste faisant foi.

Conditions et description de la fonction: Recrutement ambulanciers

Routes départementales françaises ni déneigées ni salées !! (courrier du Bourgmestre)


Routes non dénéigées ni saléesMonsieur le Gouverneur,

Copie au Commandant Bodart, DINAPHI, à Mme Demanet, future présidente de la zone DINAPHI, aux bourgmestres de la zone DINAPHI

Comme vous pouvez le constater sur la photo jointe à la présente, dernièrement des panneaux ont été installés le long des routes départementales D7 et D13 qui relient respectivement, sur la partie française du tronçon, les villages de Willerzie (Commune de Gedinne) et de Hargnies (France) et les villages de Louette Saint-Pierre (Commune de Gedinne) et de Linchamps (France).

Ces panneaux préviennent les utilisateurs que ces départementales  ne seront ni déneigées, ni salées !

A noter que ces deux départementales sont les seules qui permettent de relier le territoire français au départ de notre commune de Gedinne.

En bref, cela veut dire qu’en période hivernale, notre commune se retrouvera sinon « bloquée » côté français, pour le moins très régulièrement confrontée à des voiries correctement déneigées (par les services du MET – Ndlr) côté Gedinne et subitement côté français , non déneigées, et plus grave et plus « piégeux » encore : non salées ! Lire la suite

Bonne nouvelle: Dinaphi « vert » ou « vert clair »

DINAPHIRépondant à l’attente du bourgmestre de Gedinne, il sera désormais possible aux pompiers d’être appelés pour intervenir sur un sinistre et cela même s’ils n’étaient pas au statut « vert »; (et donc s’ils étaient « indisponibles »).

Depuis la mise en œuvre du  COZIS (centre opérationnel zonal d’incendie et de secours), les pompiers avaient la possibilité soit de se mettre « au rouge » soit de se mettre « au vert », en résumé: soit ils étaient disponibles de suite soit ils ne l’étaient pas.

Avec l’arrivée d’un nouveau code « vert clair », les pompiers qui étaient « au rouge » par exemple parce qu’ils travaillaient pourront se mettre au « vert clair » c’est à dire être disponibles avec un peu de retard.

En effet, en cas de sinistre et en cas de manque d’effectifs, un appel sera lancé à ces pompiers « vert clair » à qui il sera donné quelques minutes (4) pour se mettre disponibles « vert » et se mettre ainsi en route pour rejoindre la caserne.

Ceci permettra d’avoir plus d’hommes disponibles sans devoir prolonger le temps d’attente sur les interventions en devant aller chercher des hommes « au vert » dans d’autres casernes (ce qui dégarnirait par la même occasion la zone desservie par cette caserne).

On peut lire dans le Vers l’Avenir de ce jeudi 05 novembre « En fait, on prend maintenant une mesure qu’avait réclamée, il y a 6 mois, le bourgmestre de Gedinne, qui l’a rappelé » (voir ci-dessous)

Copie de la proposition de modification du COSYS envoyée à l’état-major de la zone Dinaphi par Vincent Massinon (Bourgmestre de Gedinne) en octobre 2014

 Messieurs,

Pour essayer de résoudre le problème du manque d’effectifs pour un premier départ principalement en journée et ce dans le cas de services ruraux en zone d’habitat à faible densité (cf. Gedinne) , je pense que la modification suivante du Cosys pourrait améliorer la situation…

 Ma proposition dont j’ai déjà parlé au commandant Pascal Baijot est la suivante:

 Imaginons un sinistre sur la commune de Gedinne et seulement 3 ou 4 pompiers du SRI de Gedinne en statut « vert » au Cosys.

Plutôt que de directement faire appel au SRI de Beauraing ou Vresse ou …, le logiciel Cosys lancerait un appel sur les pagers des pompiers en statut « rouge ». 

Le logiciel attendrait pendant par exemple 30 secondes; le temps de laisser la possibilité à l’un ou l’autre pompier en statut « rouge » d’analyser son emploi du temps et d’éventuellement se remettre au vert.

Et 30 secondes après l’appel en question, le logiciel Cosys ré-analyserait la situation de l’effectif disponible.

Si, par chance, 2 ou 3 pompiers auront passé leur statut de « rouge » à « vert », il deviendra alors possible de lancer un premier départ de Gedinne, c’est-à-dire de l’arsenal le plus proche du sinistre.

En bref, « perdre ou plutôt investir 30 secondes » pourrait faire gagner de nombreuses minutes de délais d’intervention.

Vincent Massinon – Bourgmestre de Gedinne