Cogénération et réseau de chaleur

Record battu cette semaine pour la centrale de cogénération (semaine du 13 au 20 mars)…  En effet, le gazogène aura produit du gaz de bois pendant 119 heures, c’est-à-dire 70 % du temps.

L’installation aura généré  en une semaine, plus de 20.000 Kwh électriques et plus de 12.000 Kwh thermiques injectés sur le réseau de chaleur urbain (économie de 1.200 litres de mazout), le tout à une puissance moyenne de 200 Kw.

Vu que notre commune revend l’électricité verte ainsi produite à environ 45 € du MWh (prix différent selon les heures pleines ou creuses), et que chaque MWH produit donne droit à un Certificat Vert valant un peu plus de 80 €, la recette communale liée à la vente de la production électrique de cette semaine est de +/- 2.500 €.  Recette de 2500 € à laquelle il faut ajouter l’économie de mazout de 1.200 litres: +/- 750 €.

Rien que pour la semaine dernière, la centrale de cogénération aura donc généré 3.250 € de recettes.

Dans le même temps, la centrale a consommé 936 « sas bois », c’est-à-dire un peu moins de 100 m3 de plaquettes forestières (dont coût environ 1.500 €).

Après un arrêt technique de samedi soir à lundi matin, la centrale est repartie sur les mêmes bases de fonctionnement.

Pour rappel, le réseau de chaleur connecté à la centrale de cogénération chauffe les bâtiments suivants: le hall sportif, la caserne des pompiers, la Tannerie, la Maison Communale, le CPAS, le Cinéma, les écoles maternelle et primaire de Gedinne, les 3 logements sociaux de la rue du Batty, l’église, la Maison Languiller (EPN, Fourmillère, STP, Bibliothèque), la crèche et le hall des ouvriers (ancienne scierie Culot).