ENQUETE PUBLIQUE – Rapport Urbanistique et Environnemental dit « Zone de Loisirs » à Vencimont.

La Commune de Gedinne fait savoir qu’elle a élaboré un RUE – Rapport Urbanistique et Environnemental dit « Zone de loisirs » à Vencimont – au nord-est du village.

Une réunion d’informations est fixée au vendredi 4 septembre 2015 à 19h30 en la salle des fêtes à Vencimont.  Enquête publique RUE

1. Définition RUE : Le rapport urbanistique et environnemental est un document d’orientation qui exprime, pour toute partie du territoire communal qu’il couvre, les lignes directrices de l’organisation physique du territoire ainsi que les options d’aménagement et de développement durable.
2. ObjectifsCe document est indicatif. Il encadre les aménagements futurs du site qui seront précisés dans le cadre du permis d’urbanisme ou du permis unique ultérieur
La réalisation de ce RUE est nécessaire pour mettre en œuvre une zone de loisirs (art. 140 du CWATUPE). Celui-ci ne dispense toutefois pas les futurs exploitants touristiques du site de respecter le code wallon du tourisme.
3. Enjeux : Les autorités communales considèrent le tourisme comme un axe important de développement économique de la commune de Gedinne. Afin de développer le secteur touristique, la commune souhaite permettre la mise en œuvre d’une partie ouest de zone de loisir à Vencimont en raison de l’attrait touristique du village et du cadre verdoyant dans lequel il s’insère. La finalité principale du RUE est de permettre une mise en œuvre structurée de la zone de loisirs reprise au plan de secteur pour développer de manière optimale son potentiel touristique et d’en déterminer les options d’aménagement en fonction de la situation existante. Cette structuration autorisera la délivrance de permis d’urbanisme et/ou d’exploiter le site pour des équipements touristiques conformément à l’article 140 du CWATUPE et à la règlementation relative aux établissements d’hébergement touristique.  Cette structuration permet aussi d’éviter le développement anarchique de constructions qui mitent le paysage.
Au cours de l’élaboration du présent RUE plusieurs institutions ont été consultées : l’administration régionale (Direction de l’Aménagement Local et Direction Provinciale de l’Urbanisme), le Commissariat Général du Tourisme (CGT), le Centre d’Ingénierie Touristique Wallon (CITW), l’Inasep,…
4. Contenu du document : Le RUE est structuré en cinq parties qui se succèdent dans un ordre logique :
– L’analyse des besoins en espace touristique, examen de la disponibilité des zones de loisirs existantes sur le territoire et la détermination de l’opportunité de mettre en œuvre la zone de Vencimont ;
– l’analyse de la situation existante, afin d’identifier contraintes et potentialités à l’échelle de la commune et du site ;
– la définition d’enjeux et la stratégie d’aménagement ;
– les options d’aménagements de la zone de loisirs dans son contexte (affectation, urbanisation, infrastructure, paysage…) ;
– l’évaluation environnementale du projet envisagé.
5. Options d’aménagement : Les options d’aménagement suivantes concernent l’économie d’énergie, les transports, les infrastructures et les réseaux techniques, le paysage, l’urbanisme, l’architecture et les espaces verts.

Les options sont littérales (texte) et graphiques (plans)
Le plan organise le territoire compris dans le périmètre du RUE en différentes aires d’affectation destinées à l’accueil touristique, au développement de la nature et aux ouvertures paysagères.

Les options sont détaillées en pages 57 à 64 du rapport.

• Maintien des hébergements existants disposant d’un permis
• Développement d’une nouvelle aire de séjour touristique pour la création d’un village de vacances (aire de séjour touristique II).
• Respect du le relief du sol, le paysage et l’environnement.
• Des projets touristiques en lien étroit avec la nature.
• Conception d’ensemble du site.
• Préservation des qualités paysagères et écologiques du site. (Préservation du ruisseau,..)
• Composition de massifs boisés paysagers autour des aires de séjour afin de veiller à l’intimité de celles-ci, à leur bonne insertion dans l’environnement et le paysage et afin de garantir un cadre de séjour de qualité et afin de favoriser les milieux naturels existants.
• Création d’ambiances paysagères (diversité d’agrément) et maintien d’ouvertures paysagères.
• Création d’une nouvelle voirie
• Gestion des eaux en fonction du contexte topographique et géologique (tests de perméabilité)
• …
6. Evaluation environnementale:  Pas d’incidences significatives : les options du RUE sont élaborées de façon à limiter les impacts.

7. Procédure

• Enquête publique d’un mois
• Réunion publique prévue avec les auteurs de projet (4 septembre)
• But : obtenir les remarques, avis et réclamations de la population (par lettre, mail ou oralement lors de la réunion publique ou auprès du service urbanisme)