Mobilité et proximité: inauguration du Bus du Bonheur (Visiocom)

Discours de Mme Sylvianne Simon, Présidente du CPAS, le 25 mars 2011

Monsieur le Bourgmestre, Messieurs les Echevins, Messieurs et Mesdames les Conseillers de l’Action Sociale, Mesdames les Secrétaires, Mesdames du Personnel du Conseil de l’Action Sociale, Mesdames et Messieurs les Sponsors sans qui notre Bus du Bonheur n’aurait pu voir le jour,

C’est durant l’année 2008 que le CPAS a commencé à se pencher sur les problèmes de mobilité rencontrés sur notre commune.   Aux alentours de juillet 2009, la secrétaire du CPAS, la coordinatrice sociale et moi-même avons rencontré pour la première fois Monsieur Schweitzer, patron parisien de Visiocom France .  Nous avons signé la convention avec cette firme en septembre 2009.  Cela devait aller très vite, nous avait-on dit !!  A partir de ce moment, les téléphones ont commencé à chauffer.
         Enfin, le 20 octobre 2009, nous recevons un courrier nous mentionnant que notre dossier est complet.  Nous avons choisi le type de véhicule »
Ce n’est qu’en mai 2010, après des rappels et des rappels et encore des rappels que la commerciale nous rencontre et nous lui remettons alors la liste des indépendants de la commune.
En juillet 2010, Madame Soupart, commerciale de Visiocom entame sa prospection auprès des annonceurs potentiels.  Puis arrivent les congés payés.
       Vu la difficulté à trouver les sponsors, on nous propose alors en septembre un véhicule d’occasion revenant d’Espagne.  Le Conseil de l’Action Sociale décide de refuser car nous voulons un bus neuf comme il avait été convenu précédemment.
      A ce moment, je peux vous affirmer que c’est mon téléphone et mes oreilles qui ont chauffé pendant une semaine car j’ai moi-même prospecté sur les communes voisines afin de trouver les derniers annonceurs.
Nous avons alors demandé aux écoles de l’entité de trouver un nom à notre Bus et c’est la classe de Madame Katty de Gedinne qui a remporté le concours avec le nom « Bus du Bonheur » et un joli dessin.  Vous ne pouvez encore voir cette inscription car la graphiste de Visiocom a oublié de l’inscrire.  Ce sera chose faite le mois prochain. Nous remercions ces petits écoliers qui ont collaboré.
       Enfin !  Ca y est ! Il est arrivé !      Je me dois de vous remercier chaleureusement, vous, les annonceurs qui avez répondu favorablement à la demande de sponsoring.  Un tout grand merci à vous tous sans qui cette acquisition n’aurait pas été possible.
Merci également à Monsieur André Magnée, conseiller de l’Action Sociale, jeune pensionné qui s’est proposé spontanément pour la conduite bénévole durant la mise en route de notre projet.  Merci aux membres du personnel qui ont participé aussi au projet.
       Mais à quoi va servir ce bus ?   Où seront vues vos publicités car pour vous qui avez déboursé, c’est ce qui compte.
Il a déjà assuré l’aller retour des participants à la Maison « Les Tilleuls » à Willerzie mardi et jeudi cette semaine.  Il a véhiculé les enfants fréquentant l’ATL d’un village voisin vers Gedinne.
La semaine prochaine, nous ajouterons les transports des enfants des villages avoisinnants vers l’école des devoirs à Gedinne.
Progressivement, nous ajouterons des trajets comme pour le marché, le tour des 12 villages + Cocole 1 fois puis 2 fois/semaine.
Il a déjà servi aux Assistantes Sociales qui se rendaient à une formation à Libramont.
Ne vous inquiétez pas, vos publicités seront  vues car de toute façon, la seule condition pour acquérir ce véhicule gratuitement de la part de Visiocom que je remercie au passage, la seule obligation inscrite dans la convention c’est de rouler le plus possible.
     Mais ce petit bus servira en priorité aux personnes défavorisées , seules, isolées qui devront pour y avoir accès, téléphoner au CPAS au Service covoiturage au 061/46 58 58 pour s’inscrire.  L’aller retour sur la commune coûtera 1,00 € et 3,00€ hors commune.  Il sera gratuit pour les diverses associations. Avec notre service de Co-Voiturage, nous espérons ainsi pouvoir rencontrer la plupart des problèmes de mobilité rencontrés sur la Commune.
Avec notre service de Co-Voiturage, nous espérons ainsi pouvoir rencontrer la plupart des problèmes de mobilité rencontrés sur la Commune.
Avant de conclure, je voudrais vous inviter à partager avec nous le verre de l’amitié et vous remercier encore une fois très chaleureusement, vous, sans qui notre projet n’aurait pu se réaliser.  Nous pouvons donc vous applaudir.
Merci beaucoup ! »