Appel aux « bénévoles-amoureux de la culture » pour notre Conseil Culturel – La Tannerie – Mercredi 27 avril

Ce prochain mercredi 27 avril, tout un chacun est cordialement invité à participer à l’Assemblée générale du Conseil Culturel de Gedinne (20h00 – Tannerie).

Ce sera l’occasion de redéfinir de manière précise, les objectifs de cette structure qui existe depuis pas loin de 20 ans.  Pour rappel, tout au long de l’année,le Conseil Culturel organise diverses manifestations principalement culturelles, mais aussi festives.   Cela va de représentations théâtrales comme celles de la bien connue troupe locale « Le Théâtre de la Galette », à l’organisation de conférences ou d’après-midis festives pour les enfants.

L’heure est aujourd’hui à un appel à de nouveaux bénévoles tant pour aider à l’organisation de ces différentes activités que pour amener de nouvelles idées de développement de ce conseil culturel.

Au programme donc de cette réunion du mercredi 27: interventions de la Présidente Colette Masse, de M. André Ellebout coordinateur de la Maison de la Culture de Dinant et du bourgmestre Vincent Massinon (entre autres pour une présentation du futur Centre d’Interprétation).

Nous vous attendons nombreux avec votre enthousiasme et vos idées.

Exposition « Je lis dans ma Commune » – La Tannerie du lundi 25 avril au jeudi 28 avril

Assurément une exposition à ne pas manquer!!

Une profusion d’idées toutes plus originales les unes que les autres autour d’un livre tout en noir et blanc: « Vue d’ici »… 

« Vue d’ici »: un titre qui ne demandait qu’à être mis au diapason des Vues d’Antan… avec pour résultats des dizaines et des dizaines de dessins d’enfants de nos écoles mais aussi des dessins réalisés par les pensionnaires du centre Fédasil de Sugny ainsi que par ceux du Home des Bâtys d’Houdremont.

Expo autour de l’oeuvre du dessinateur gedinnois Jijé

 

VRESSE – La Glycine : « DE JOSEPH GILLAIN À JIJÉ » – Exposition du 9/04 au 5/06

   Jijé, né à Gedinne en 1914, est internationalement célèbre comme auteur de BD. Fondateur de « l’école de Marcinelle » et maître pour toute une génération de bédéistes, il reste une personnalité méconnue. L’exposition vous fera découvrir quelques étapes importantes de la jeunesse de Joseph Gillain mais également quelques jolis coins de nos régions, quelques fleurons de notre patrimoine et une certaine culture wallonne.  L’exposition composée de 14 tableaux grand format, parcourant la jeunesse de l’artiste depuis Gedinne où Joseph Gillain a vécu son enfance ardennaise, jusqu’à Dinant où il vécut le second conflit mondial, présente les étapes de la formation du jeune namurois Jijé.

   Artiste précoce, il s’est formé au fil des lieux de vie et de rencontres déterminantes, passant par des écoles de renom. Maredsous, Charleroi, la Cambre en font partie.

   Personnalité foisonnante, homme modeste et généreux, Joseph Gillain est un artiste aux multiples talents. Mais son œuvre magistrale de « bédéiste » éclipse, aujourd’hui, ses réalisations de sculpteur, peintre, graveur, dinandier ou encore inventeur.

Retracer la jeunesse de Jijé, c’est partir sur ses traces en province de Namur, c’est une invitation à (re)découvrir ses facettes méconnues et son ancrage wallon…  Une initiative du Service de la Culture de la Province. Organisé par la Maison du Tourisme de l’Ardenne namuroise en collaboration avec les Communes de Bièvre, Gedinne et Vresse-sur-Semois.

Christelle nous donne des nouvelles de la bibliothèque communale

Mais où sont passés les livres de Marc Levy ?   Oui chers lecteurs, il n’y en a plus aucun en rayon.  Pourquoi ? Tout simplement parce que vous l’adorez.  A l’unanimité, que vous soyez adulte ou ado, c’est l’auteur coup de cœur de la bibliothèque.  Son dernier  ouvrage, « Le voleur d’ombres »,  a séduit grand nombre et  il est sans contexte un des meilleurs. On le réserve, donne des avis très positifs et  le conseille vivement. 

Bien sûr,  on ne lit pas que du Levy, nous avons aussi les auteurs très « en vogue » comme Coben,  Musso, Higgins Clark, Mac Donald, Pancol, Bourdin,… Cette liste n’est pas exhaustive car bien d’autres vous ont satisfaits. 

Même si la priorité est faite aux nouveautés (ndlr: bientôt dans nos rayons: « Indignez-vous » de Stéphane Hessel – « Histoire de la peste » de Jean Vitaux – « INCH ALLAH » Tome 1 et tome 2 (*Le souffle du jasmin – *le cri des pierres) de Gilbert Sinoué – « Soleil fané » de Tuyêt Nga Nguyên- « Quatre jours en mars » de Jens Christian Grondahl – « Sur la terre comme au ciel » de Caroline Bossant – « Revivre » de Guy Corneau – « Vive la guerre »  de Terrien Albin Georges – « Marina » de Carlos Rutz Zafon, etc), nos lecteurs lisent de tout, pour se détendre, éveiller leur curiosité, comprendre, enrichir leur savoir…
Certains aiment se plonger dans des livres moins récents, revenir à certains auteurs,  rechercher  thriller, romance, fantastique, terroir… ( qui les transporteront, les émouvront …) ou encore les derniers prix littéraires, qui seront excellents ou pas du tout à la hauteur des attentes.
D’autres liront des livres de psychologie pour se retrouver (sur l’estime de soi, le couple, les enfants) ou simplement pour faire un travail de fin d’étude…

Et notre public ados que lit-il ?  On dirait bien que les jeunes sont attirés par les romans fantastiques comme les collections ‘Twilight, Eternels, Harry-Potter’ très sensibles aussi aux histoires vraies touchant des problèmes d’adolescence ou d’autres pays…

Côté étudiants ? Pas évident de devoir se projeter dans la grande littérature de Molière, Racine, Sartre… de lire des livres imposés et déroutants, de trouver des documents pour argumenter des thèses.  Ce sont parfois d’énormes travaux à réaliser mais sachez que certains ont trouvé leur auteur fétiche.

Passons à  la littérature enfantine.
Insuffler la lecture  dès le plus jeune âge  apporte beaucoup dans la vie de l’enfant : apprentissage du langage, enrichissement du vocabulaire,  éveil de la curiosité, développement de l’imaginaire, goût pour les livres.  Parents et institutrices  l’ont bien compris.

Chaque vendredi, une petite routine bien agréable s’est installée,  la bibliothèque accueille les classes de maternelles, leurs choix se portent sur des albums colorés, textes courts, collections très attrayantes avec cd, …
Pour les primaires se sont les BD qui ont la cote : Lou, Les blagues de Toto, Titeuf, L’élève Ducobu et j’en passe…
Dans le courant de l’année scolaire, plusieurs institutrices  viennent également faire leur choix pour travailler  avec leurs élèves sur un thème, leurs raconter des histoires.


Mais pas seulement avec les écoles, le mercredi après-midi, le samedi matin et durant les congés scolaires, nombreux enfants poussent la porte de la bibliothèque pour trouver les albums qui  feront leur bonheur.  Malgré leur jeune âge, certains ont déjà un esprit critique très fort. C’est un très bon moment partagé.

Horaire d’ouverture: lundi de 10h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h30 – mercredi de 13h00 à 16h00 – vendredi de 10h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00 – samedi de 9h00 à 12h00.

Concours de peinture: Je lis dans ma commune…

A l’occasion de l’opération « Je lis dans ma commune »,  le livre Vues d’ici de Joëlle Jolivet sera offert à tous les bébés de la commune de Gedinne né en 2010.  Ses somptueuses lino- gravures en noir et blanc représentent  des paysages du monde entier, peuplés d’humains, de plantes et d’animaux.
     Une exposition ludique et interactive consacrée à  cet album hors du commun sera organisée fin  avril.

Pour prolonger l’univers artistique de ce livre, nous vous proposons d’interpréter en noir et blanc une des nombreuses « Vues d’antan » exposées en plein air dans les 12 villages de la commune de Gedinne.

Règlement :
-catégories : enfants jusqu’à 11 ans ; ados de 12 à 17 ans ; 18 ans et plus.
-Format : A3 vertical, non encadré
-Couleur : Noir et blanc (pas de gris)
-Technique, style, ….entièrement libres bien sûr.  (NB : Les œuvres ne doivent pas être une copie fidèle mais plutôt une interprétation personnelle de la photo d’origine)
-Les œuvres ne pourront pas être signées. Au dos de l’œuvre figureront les coordonnées de son auteur,  le lieu représenté (rue, lieu-dit,…) ainsi qu’une courte description de la scène sous forme d’un ou deux alexandrins (afin de rester dans l’esprit du texte de l’album « Vues d’ici »).
-Date limite de remise des œuvres : le 15 avril 2011 à la Fourmilière, place Languillier  à Gedinne. (où elles pourront être récupérées ensuite)
-Les organisateurs se réservent le droit de les reproduire selon leur convenance.

Prix : un jury professionnel décernera plusieurs prix dans chaque catégorie, récompensés par de nombreux chèques-livres. Un prix du public sera également attribué.

Les résultats seront  révélés en public le 25 avril à 16 heures à la salle de la Tannerie à Gedinne, où toutes les oeuvres seront exposées du 25 au 28 avril.

Les « vues d’antan » sont consultables sur le site www.gedinne.be;
le livre Vues d’ici, à la bibliothèque communale de Gedinne.
 
Pour garder une trace de l’opération, les planches primées seront reproduites et assemblées en un livre-accordéon sur le modèle du livre  Vues d’ici.
Pour toute autre information : 061/58 95 18   ou  0479/37 17 07

Cinéma de Gedinne – Des travaux avant un redémarrage attendu…

 

Depuis quelques jours, le cinéma de Gedinne est pris d’assaut par les ouvriers communaux.
En effet, les travaux de rénovation ont commencé en vue d’un redémarrage dans des conditions techniques améliorées tant au niveau de l’image que du son.
En effet, très prochainement un nouveau projecteur sera installé dans la cabine de projection et un nouvel écran, plus grand qu’avant (8 m de large) sera installé au-devant de la scène, ce qui nécessite la réalisation d’une cloison (voir ci-dessous).
Le son sera également amélioré vu l’achat de nouveau matériel: baffles, ampli, etc qui seront placés sur des murs qui seront insonorisés par des panneaux de laine de roche recouvert de tissus.
 
Tous ces travaux sont réalisés en coordination avec le Comité qui a hâte de recommencer à diffuser des films à son public gedinnois (et autre)…
 

 

Festival de la BD à Angoulême

Mention spéciale pour Gaëtan Evrard (Sart-Custinne) au Festival de la BD à Angoulême Lire la suite