Cogénération et réseau de chaleur

Record battu cette semaine pour la centrale de cogénération (semaine du 13 au 20 mars)…  En effet, le gazogène aura produit du gaz de bois pendant 119 heures, c’est-à-dire 70 % du temps.

L’installation aura généré  en une semaine, plus de 20.000 Kwh électriques et plus de 12.000 Kwh thermiques injectés sur le réseau de chaleur urbain (économie de 1.200 litres de mazout), le tout à une puissance moyenne de 200 Kw.

Vu que notre commune revend l’électricité verte ainsi produite à environ 45 € du MWh (prix différent selon les heures pleines ou creuses), et que chaque MWH produit donne droit à un Certificat Vert valant un peu plus de 80 €, la recette communale liée à la vente de la production électrique de cette semaine est de +/- 2.500 €.  Recette de 2500 € à laquelle il faut ajouter l’économie de mazout de 1.200 litres: +/- 750 €.

Rien que pour la semaine dernière, la centrale de cogénération aura donc généré 3.250 € de recettes.

Dans le même temps, la centrale a consommé 936 « sas bois », c’est-à-dire un peu moins de 100 m3 de plaquettes forestières (dont coût environ 1.500 €).

Après un arrêt technique de samedi soir à lundi matin, la centrale est repartie sur les mêmes bases de fonctionnement.

Pour rappel, le réseau de chaleur connecté à la centrale de cogénération chauffe les bâtiments suivants: le hall sportif, la caserne des pompiers, la Tannerie, la Maison Communale, le CPAS, le Cinéma, les écoles maternelle et primaire de Gedinne, les 3 logements sociaux de la rue du Batty, l’église, la Maison Languiller (EPN, Fourmillère, STP, Bibliothèque), la crèche et le hall des ouvriers (ancienne scierie Culot).

 

Des nichoirs pour les cincles plongeurs de la Houille

Ce vendredi 18 mars 2011, dans le cadre de la quinzaine de l’eau, l’asbl « Contrat de Rivière de la Haute-Meuse »  invitait le grand public à Gedinne, pour une balade didactique le long de la Houille et de son petit affluent, la Houillette.

 

Cette action organisée en collaboration avec les écoles primaires et la commune de Gedinne, consistait à placer plusieurs nichoirs à cincle plongeur à divers endroits judicieusement choisis par Pierre Collignon,  notre guide nature pour la circonstance.   Rendez-vous était donné aux participants à 13 heures, devant la Tannerie, où Pierre nous a donné, photos à l’appui,  une   description détaillée de cet étonnant oiseau qu’est le cincle plongeur, de ses critères d’identification, de son comportement, de son régime et de son habitat. Nous avons ainsi appris que le cincle était un bon indicateur de la qualité de l’eau de la Houille, puisqu’il y trouve les larves de trichoptères à fourreau nécessaires à sa survie. Ces larves ne vivent en effet que dans des eaux non ou peu polluées.

Pierre nous a également expliqué que le nichoir, pour être efficace, devait être placé au-dessus de l’eau pour permettre aux jeunes cincles de tomber dans l’eau dès leur sortie du nid. Un nichoir installé à l’aplomb d’une surface dure ne sera donc jamais habité par un cincle…mais il pourra par contre faire la joie de la bergeronnette des ruisseaux. Les nichoirs doivent en outre être espacés au minimum de quelques centaines de mètres car le territoire du cincle peut varier de 300 à 1500 mètres.

Un nichoir a été placé sous une passerelle aux abords de l’école primaire, afin de permettre dans le futur,  l’observation du cincle par les élèves de l’école primaire, sans pour autant perturber l’oiseau et sa nichée.

Cinéma de Gedinne – Des travaux avant un redémarrage attendu…

 

Depuis quelques jours, le cinéma de Gedinne est pris d’assaut par les ouvriers communaux.
En effet, les travaux de rénovation ont commencé en vue d’un redémarrage dans des conditions techniques améliorées tant au niveau de l’image que du son.
En effet, très prochainement un nouveau projecteur sera installé dans la cabine de projection et un nouvel écran, plus grand qu’avant (8 m de large) sera installé au-devant de la scène, ce qui nécessite la réalisation d’une cloison (voir ci-dessous).
Le son sera également amélioré vu l’achat de nouveau matériel: baffles, ampli, etc qui seront placés sur des murs qui seront insonorisés par des panneaux de laine de roche recouvert de tissus.
 
Tous ces travaux sont réalisés en coordination avec le Comité qui a hâte de recommencer à diffuser des films à son public gedinnois (et autre)…
 

 

Voeux du mayeur 2011

Mesdames et Messieurs,

Antonine Maillet est une romancière et dramaturge canadienne d’origine acadienne.

Elle est née en 1929 et est principalement connue, d’après Wikipédia, grâce au succès de sa pièce « La sagouine ».

De plus, elle a écrit la petite phrase suivante dans un de ses romans ;  je cite : « La neige possède ce secret de rendre au cœur en un souffle la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arrachée… ».

Eh bien, Mesdames et Messieurs, pour ma part, je puis vous affirmer que ce n’est pas toujours le cas, que ce n’est pas le cas pour tout le monde !!

La neige ne rend pas toujours au cœur la joie naïve en question…

J’en veux pour preuve les mails et coups de téléphone que j’aurais reçus ces dernières semaines.

Avec, en apothéose, un mail que je m’en voudrais de ne pas vous lire.

  Lire la suite

De la neige qui donne des idées à certains….

A Louette Saint Denis: la « maison du sculpteur »…

Germaine Poncelet a eu 100 ans le 23 novembre

Discours du Bourgmestre lors de la réception donnée à Gedinne le 23/11/2010 en l’honneur de Germaine Poncelet

Ce soir, Germaine, Madame la Centenaire devrais-je dire, beaucoup de vos amis et de vos parents sont ici pour vous fêter comme il se doit.

Fêter une Centenaire, ce n’est évidemment pas courant. 

Comment faire, que faire, comment s’y prendre pour vous fêter dignement mais sans vous troubler plus que nécessaire…

Au final, nous avons décidé de vous offrir cette fête, ici dans la salle de votre arrière-petit neveu, une fête que nous espérons conviviale, au son des musiques de votre jeunesse.

Nous associerons à cette fête tous les habitants du « Grand Gedinne » en leur offrant ce joli carton-souvenir sur lequel a été imprimé entre autre, un poème écrit exprès pour vous par une habitante de votre village de naissance, Mme de Vroylande. 

Et nous avons décidé de vous offrir également un arbre qui avant d’être planté en votre honneur dans le Parc de l’Office du Tourisme, sera béni ce prochain dimanche dans l’église de Gedinne, à deux pas de votre maison, et ce par votre ami Monsieur le Doyen. 

La fête de ce soir, ces cartons-souvenir, cet arbre planté en plein centre de Gedinne, ce sera en quelque sorte le cadeau des Gedinnois à sa Centenaire, à vous Germaine.

J’espère qu’il vous plaira et que vous en garderez un agréable souvenir.

Mais je sais que ce cadeau n’est rien à côté du fabuleux trésor que vous possédez au plus profond de vous, un merveilleux trésor fait de mille et un souvenirs glanés au fil des saisons de vos cent ans. Lire la suite

Dimanche 7 novembre : cérémonie du Relais sacré

« Elle s’appelait Sarah »… (Discours du bourgmestre)

« Elle s’appelait Sarah », Mesdames et Messieurs, c’est un film actuellement à l’affiche dans les salles de cinéma de France et de Belgique.Pas loin de 500.000 entrées après seulement quelques semaines…

Pas loin de 500.000 entrées pour un film parlant de la rafle du Vélodrome d’Hiver  à Paris en juillet 42…

Cet engouement populaire pour ce film nous prouve à suffisance que, 70 ans après, beaucoup d’entre nous, restent fort heureusement interpellés par cette boucherie innommable que fût la guerre 40-45.

Soixante millions de morts faut-il le rappeler !

Soixante millions de morts, Mesdames et Messieurs, ce sont deux millions de monuments comme celui qui est devant vous !

Proprement, absolument inconcevable…

En effet, comment pourrions-nous aujourd’hui, nous qui vivons en situation de paix depuis maintenant 65 ans, comment pourrions-nous imaginer ce que représentent soixante millions de victimes de guerre?

Je le répète, absolument inconcevable…

Et pourtant, nous nous devons de faire l’effort d’essayer d’imaginer ce que fût cette guerre, et ce que furent toutes celles qui l’ont précédée.

Faire l’effort d’essayer d’imaginer …pour essayer d’en mesurer toute l’horreur, pour essayer d’en mesurer toute « l’inhumanité ».

Et surtout pour nous rappeler d’être vigilant, … d’être sans cesse vigilant car … la bête est toujours là.

En fait, elle sera toujours là, elle sera malheureusement toujours là, se nourrissant de la jalousie de certains, de la méchanceté d’autres et n’attendant pour sortir de l’ombre, que les discours faciles et trompeurs des populistes de tous bords.

Oui, la bête est là, en nous… Homo homini lupus , l’homme est un loup pour l’homme…

C’est donc à nous d’essayer de la contenir, la bête, d’essayer de la dompter, en fait d’essayer de nous connaître nous-même par un travail de mémoire personnel à remettre sans cesse sur le métier…

Un travail de mémoire comme celui qui a commencé très tôt ce matin au départ de Bohan, Alle sur Semois, Louette Saint-Pierre et Willerzie…et qui nous a conduit devant ce monument.

 

« Elle s’appelait Sarah », Mesdames et Messieurs …

Et eux, eux dont les noms sont gravés sur ce monument, ils s’appelaient « Edouard », « Simon », « Raymond », « Félix », etc…   Et eux aussi, ils imaginaient « le monde entier vivant dans la paix »…

Mesdames et Messieurs , merci d’avoir pour eux, une vraie pensée sincère et profonde en cette journée dédiée à la Mémoire…

Avis distribué à Patignies en Avril 2010 – Alimentation d’eau

Mesdames et Messieurs ,

Dans les prochains jours, l’alimentation en eau pourrait faire défaut de temps à autre dans votre village, ce que nous aurions à déplorer.

En effet, suite à la réception ce mercredi 21 avril, des résultats de l’analyse « métaux » annuelle obligatoire, il s’avère que cette année, la teneur en arsenic est dépassée sur la distribution de Patignies (valeur mesurée : 0,075 gr/litre / norme européenne : 0,010 gr/litre).  En 2004, une non-conformité en arsenic avait été constatée et le puits du Pairy avait été identifié comme responsable de cette présence d’arsenic. Les années suivantes, bien que le puits du Pairy utilisé en appoint du captage des Spèches n’ait pas été fermé, les analyses annuelles en arsenic s’étaient avérées correctes.

Lire la suite

Gedinne – Mittlach 25 ans d’amitiés – BIC 11/2010

Discours du bourgmestre, le samedi 30 octobre à la Tannerie

Mesdames et Messieurs, ce soir, nous sommes réunis, nombreux, pour « acter » 25 ans de « copinage », 25 d’amitié…  

Pour en arriver là, il y a 25 ans, le hasard a joué…    Un hasard de calendrier qui a conduit une joyeuse bande de Gedinnois en pleine kermesse de Mittlach (ndlr: fête du vin).  

Hasard heureux car des pompiers y ont rencontré des pompiers.  Ils se sont alors raconté … des histoires de pompiers et Roger a parlé avec Roger

  Lire la suite

Distribution d’eau. Numéros d’appel – BIC 11/2010

                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Il est important pour le bon fonctionnement du service des eaux que VOUS, les utilisateurs, puissiez frapper à la bonne porte, au bon moment, et ainsi recevoir les informations adéquates dans des délais les meillleurs.
Nous tendons à acquérir les moyens d’automatiser un système d’information des plus professionnels: le temps de le mettre en pratique avec toute la concertation requise.
En attendant, nous conseillons: Lire la suite