COVID19 | Vous n’avez pas lu les dernières mesures? Voici le récapitulatif domaine par domaine.

Les « six règles d’or »

Ces « règles d’or » sont toujours d’application. Il s’agit de recommandations générales pour éviter la propagation du virus.

  1. Les règles d’hygiène restent essentielles : se laver les mains, ne pas se serrer la main ou se faire la bise.
  2. Les activités et les contacts sociaux se déroulent de préférence en plein air. Si cela n’est pas possible, l’espace doit être suffisamment aéré.
  3. Vous devez prendre des précautions supplémentaires si vous êtes en contact avec des personnes appartenant à un groupe à risque (personnes âgées, personnes ayant des maladies respiratoires, problèmes cardiaques, de surpoids…).
  4. Gardez une distance de 1,5 mètre, sauf pour les personnes de votre propre ménage, vos proches et les enfants de moins de 12 ans.
  5. Limitez vos contacts physiques. En dehors de votre famille, vous pouvez avoir des contacts plus étroits avec maximum une personne.
  6. Limitez les activités de groupe « non organisées » en plein air à un maximum de quatre personnes, sans compter les enfants de moins de 12 ans.

Les contacts sociaux

En matière de contacts sociaux, les règles appliquées depuis la mi-octobre sont toujours en vigueur. Une exception est faite pour le réveillon de Noël. Voici un rappel des règles en place:

  • Le couvre-feu « fédéral » est maintenu entre minuit et 6 heures du matin. Cette règle est néanmoins appliquée différemment en fonction des régions. Alors que la Flandre s’aligne sur le modèle fédéral, le couvre-feu entre 22 heures et 6 heures en Wallonie et à Bruxelles est toujours d’application.
  • Chaque  ménage  est  autorisé à accueillir à la  maison  ou  dans  un hébergement touristique maximum un même contact rapproché durable par membre du ménage à la fois par période de 6 semaines. Cela signifie que c’est uniquement avec cette personne que vous pouvez ne pas respecter la distance d’1,5 mètre. Il s’agit donc de l’unique personne en dehors de votre foyer que vous pouvez embrasser, par exemple. Il est par ailleurs recommandé de ventiler les espaces, si la rencontre a lieu à l’intérieur.
  • Une personne isolée peut en plus du contact rapproché durable accueillir à la maison ou dans un hébergement touristique une personne supplémentaire à un autre moment. Pour Noël, une exception est de mise:  une  personne  isolée  peut  accueillir  en même temps ces deux contacts rapprochés le 24 ou 25 décembre
  • Les rassemblements « non organisés » en extérieur sont limités à un maximum de quatre personnes.
  • Les enfants de moins de 12 ans ne sont jamais comptés.
  • Les visites dans des centres de soins résidentiels ou dans les hôpitaux sont possibles. Il est préférable de contacter à l’avance l’hôpital ou le centre de soins en résidence où vous souhaitez rendre visite à quelqu’un, car chacun d’eux détermine ses propres modalités de visite.

Le port du masque

  • Le port du masque « facial » ou « naso-buccal » (qui, à la différence du masque buccal couvre la bouche ET le nez) est toujours nécessaire dans les endroits très fréquentés où une distance de sécurité de 1,5 mètre ne peut être garantie. Ceci est valable  pour les personnes de plus de douze ans.
  • Le port d’un masque facial est obligatoire dans les transports publics (à l’entrée de la gare ou à l’arrêt) et dans le secteur de l’horeca (sauf lorsque vous êtes assis aux tables).
  • En outre, vous devez toujours porter un masque facial dans les endroits suivants : magasins et centres commerciaux, salles de conférences et auditoires, lieux de culte et de réflexion, les musées et les bibliothèques.
  • Il existe également une obligation de porter un masque dans les rues commerçantes, les marchés et tout autre lieu privé ou public fréquenté, déterminé par les autorités locales. Soyez attentifs aux indications et panneaux indiquant les mesures en vigueur là où vous vous trouvez.
  • La couverture de la bouche peut se faire avec un masque facial fait maison, mais des alternatives telles qu’un foulard ou un bandana sont également autorisées pour vous couvrir le nez et la bouche.
  • Le port du masque n’est par ailleurs jamais obligatoire pour les enfants de moins de douze ans et il existe des dispositions spéciales pour les personnes qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons médicales.
  • Les personnes qui ne respectent pas l’obligation de porter un masque facial risquent une amende de 250 euros.

Enseignement

Culture

  • Tous les établissements du secteur culturel sont fermés au public. Seule exception: les musées peuvent rouvrir à partir du 1er décembre.
  • Les bibliothèques, les ludothèques et les médiathèques restent ouvertes
  • Les lieux culturels peuvent organiser des activités uniquement pour l’accueil  des  groupes  d’enfants  jusqu’à l’âge  de  12 ans accomplis, dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires de l’enseignement obligatoire, l’accueil  des  stages  et  autres activités.

Horeca

  • Depuis le 19 octobre, les restaurants et les cafés sont fermés. Et la situation ne va pas changer d’ici le 15 janvier au plus tôt.
  • Les hôtels peuvent recevoir des clients et leur servir à manger. Le restaurant de l’hôtel ne peut cependant pas accueillir de visiteurs étrangers à l’établissement.
  • La Chambre a par ailleurs approuvé le 19 novembre une première série de nouvelles mesures de soutien. Les indépendants qui ont dû interrompre leurs activités en raison du covid-19 recevront par exemple un doublement du droit passerelle.

 

Sport et loisirs

  • Les amateurs de natation se réjouiront de l’une des rares mesures d’assouplissement de cet arrêté ministériel: les piscines rouvrent (à l’exclusion des parties récréatives et des piscines subtropicales, comme Aqualibi).
  • Les compétitions et entraînements professionnels peuvent seulement avoir lieu sans public. Des compétitions sportives non-professionnelles et des entraînements  sportifs  non-professionnels  peuvent  seulement  avoir  lieu  pour les moins de 13 ans. Seul un membre du ménage  des  participants  peut  assister à ce  type  de  compétitions  et d’entraînements.
  • Un maximum de 100 participants peut assister à des manifestations statiques qui se déroulent sur la voie publique
  • Les aires de jeux extérieures continuent d’être accessibles au public ainsi que les espaces extérieurs des parcs naturels en ce compris l’entrée, la sortie,  les  facilités  sanitaires  et  les  locaux  de  premiers  soins  et  de secours
  • Les parties extérieures des infrastructures sportives sont aussi ouvertes
  • Les pistes équestres couvertes dans les manèges et les hippodromes peuvent ouvrir, et ce uniquement pour le bien-être de l’animal
  • Les salles de sport et les infrastructures sportives peuvent seulement servir à :
    • l’accueil  des  groupes  d’enfants de 12 ans max. dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires de l’enseignement obligatoire ;
    • l’accueil   des   activités,   stages   et   camps   sportifs organisés ou autorisés par les autorités locales pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis ;
    • la mise en place d’entraînements des sportifs professionnels ;
    • les compétitions professionnelles

Pour les activités destinées aux plus jeunes, un  maximum  de  50  enfants  jusqu’à l’âge  de  12  ans  accomplis peut assister à:

  • des activités organisées par un club ou une association, toujours en présence d’un entraîneur, encadrant ou superviseur majeur
  • des  camps ou stages

Mariages, funérailles, cultes et célébrations

  • Depuis le 2 novembre, plus aucune cérémonie religieuse ne peut avoir lieu à travers tout le pays, à l’exception des funérailles, avec maximum 15 personnes, et de l’enregistrement et la diffusion d’une messe par Internet, avec la seule présence des personnes nécessaires d’un point de vue technique.
  • Pour les mariages, seuls   les   conjoints, leurs enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, leurs témoins et l’officier de l’état civil ou le ministre du culte peuvent assister à la cérémonie.
  • Un maximum de 15 personnes, les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis  non-compris,  peut  assister  aux  enterrements  et aux crémations, sans possibilité d’exposition du corps.
  • Les lieux de culte restent ouverts, avec des groupements de maximum 4 personnes avec port du masque. Aucun service religieux n’est permis.

Travail

  • Le télétravail reste obligatoire là où c’est possible. Les entreprises, y compris les professions libérales et les indépendants, ainsi que les entreprises de construction, peuvent continuer le travail, en maintenant le respect des distances et le port du masque.
  • Si le télétravail à domicile ne peut pas être appliqué, les entreprises, associations et services prennent des mesures pour garantir le respect maximal des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne. Ils fournissent aux membres du personnel qui ne peuvent pas faire du télétravail à domicile une attestation ou toute autre preuve confirmant la nécessité de leur présence sur le lieu de travail.

Commerces et services

Dès ce mardi 1er décembre, les commerces non essentiels vont pouvoir rouvrir mais cela nécessite la mise en place de protocoles sanitaires stricts. Magasins, centre commerciaux, marchés… les modalités varient en fonction de la nature de l’activité.


►►► Pour plus d’infos, lisez : Coronavirus en Belgique : les commerces non essentiels rouvriront leurs portes dès ce mardi, sous quelles modalités ?


Voici la listes des établissements qui doivent rester fermés jusqu’à nouvel ordre:

  • Les casinos, les salles de jeux automatiques et les bureaux de paris ;
  • les centres de bien-être, en ce compris notamment les saunas, les bancs solaires, les jacuzzis, les cabines de vapeur et les hammams ;
  • les discothèques et les dancings ;
  • les salles de réception et de fêtes ;
  • les parcs d’attractions ;
  • les plaines de jeux intérieures ;
  • les zoos et les parcs animaliers ;
  • les salles de bowling ;
  • les fêtes foraines, les marchés annuels, les brocantes, les marchés aux puces, les marchés de Noël et les villages d’hiver ;
  • les foires commerciales, en ce compris les salons ;
  • les cinémas ;
  • les centres de fitness.

S’il y a une trop grande affluence, les bourgmestres peuvent entrer en action: « L’autorité locale compétente qui estime que les exigences prévues ne peuvent être respectées est tenue de reporter ou suspendre la réouverture ou l’ouverture des entreprises et associations non essentielles sur l’entièreté ou une partie de son territoire« , peut-on lire dans l’arrêté ministériel.

Fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année s’annoncent à l’image de 2020 : avec des restrictions.

 


►►► À lire aussi: Comité de concertation : permission de minuit pour Noël, pas d’élargissement de la bulle sauf pour les personnes isolées


  • Concernant le couvre-feu, la permission de minuit pour la nuit du 24 au 25 décembre est accordée par le pouvoir fédéral, mais les Régions pourraient très bien revenir sur cette décision.
  • La bulle n’est pas élargie pour les fêtes de Noël. Chaque membre d’une famille a droit à un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elle qu’un contact rapproché à la fois.
  • Les personnes isolées peuvent néanmoins inviter leurs deux contacts rapprochés à la fois soit le 24, soit le 25.
  • En extérieur, les rassemblements de 4 personnes sont toujours autorisés en respectant les distances de sécurité.
  • Les feux d’artifice sont interdits.
  • Concernant la célébration du culte de Noël à l’église, les lieux de prière restent ouverts mais il n’y aura aucun service religieux.
  • Pour le réveillon du nouvel an le 31 décembre, le gouvernement ne fait pas mention d’assouplissement.

Voyages et quarantaine

COVID-19 | Prolongation du couvre-feu et du port du masque dans certains lieux et circonstances jusqu’au 13/12.

Arrêté du Gouverneur du 18 novembre 2020 – prolongation des mesures concernant le masque

Arrêté du Gouverneur du 18 novembre 2020 – prolongation du couvre-feu

Arrêté de Police du Gouverneur du 06 novembre 2020 abrogeant l’Arrêté relatif au commerce et au porte-à-porte du 24 octobre 2020

Arrêté du Gouverneur du 06 novembre 2020 – abrogation Arrêté commerce et porte-à-porte du 24 octobre 2020

COVID-19 | Mesures renforcées à partir du 02/11/2020

Les mesures sont renforcées pour la santé de tous et pour tenter de soulager nos hôpitaux !
📆 Ces mesures entrent en vigueur sur tout le territoire à partir du lundi 2 novembre 2020 pour une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre 2020 inclus.
Le Comité de concertation procèdera à une évaluation le 1er décembre pour les commerces non essentiels.

Vie sociale

☑️ Chaque membre d’une famille a le droit d’avoir un contact rapproché. Les familles ne peuvent inviter chez elles qu’un seul contact rapproché à la fois. On ne peut pas recevoir d’autres visiteurs chez soi. Une exception est accordée aux personnes qui vivent seules : à côté de leur contact rapproché, elles peuvent inviter une seule autre personne, mais pas en même temps.
☑️ Rencontre en extérieur : règle des quatre personnes, en respectant les distances de sécurité.
☑️ Funérailles avec maximum 15 personnes présentes, interdiction d’organiser un repas ou une réception après la cérémonie.
☑️ Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux. Rassemblements de maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances.
☑️ Les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens. Cependant, les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés.
☑️ Les mariages n’ont lieu qu’en présence des époux, des témoins et des officiers de l’état civil.

Vie économique

☑️ Le télétravail est obligatoire dans les domaines qui le permettent. Lorsque le télétravail est impossible, le port du masque et l’aération des locaux sont obligatoires. Les restaurants d’entreprises sont fermés.
☑️ Les centres de vacances et campings sont fermés dans leur intégralité à partir du mardi 3 novembre, le matin. Jusqu’à ce moment, les activités en intérieur et en groupe des centres de vacances sont suspendues. Les repas pourront être consommés dans les maisons de vacances, par famille.
☑️ Les hôtel et les B&B restent ouverts mais leurs restaurants sont fermés. Les repas peuvent être consommés dans la chambre.
☑️ Les magasins non essentiels ferment mais peuvent organiser des retraits et des livraisons à domicile de biens commandés à l’avance. Accès au magasin interdit lors du retrait des achats.
☑️ Pour assurer des règles de concurrence loyales, les supermarchés et les marchés (< 200 personnes) limitent leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.
☑️ Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations.
☑️ Les professions non médicales (les coiffeurs, les maquilleurs, les centres de bien-être, de massage, les salons de beauté, etc.) ferment.
☑️ Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale.
☑️ Les parcs animaliers ferment.

Ecoles

☑️ Pour tous les niveaux d’enseignement, les cours seront suspendu le 12 et 13 novembre. Les cours reprendront le lundi 16 novembre.
☑️ Pour l’enseignement secondaire, les élèves des deuxième et troisième degrés suivront un enseignement en présentiel au maximum à 50 % jusqu’au 1er décembre. Avant le 1er décembre, nous évaluerons si un enseignement en présentiel à 100 % est à nouveau possible.
☑️ Pour l’enseignement supérieur, l’enseignement à distance sera dispensé :
➡️ Aux étudiants de première année : jusqu’au 1er décembre, date à laquelle ils pourront suivre à nouveau un enseignement en présentiel.
➡️ Aux étudiants plus âgés, au moins jusqu’à la fin de l’année civile.
☑️ Les enseignants se réuniront en ligne ; la même règle s’applique aux journées pédagogiques.
☑️ Interdiction d’organiser des teambuildings physiques.

Le Gouverneur de la Province de Namur a pris un nouvel arrêté ce 28 octobre relatif au port du masque sur les marchés, les brocantes, les fêtes, les files d’attente de l’espace public,…

Le port du masque (ou d’une alternative en tissu permettant de couvrir le nez et la bouche) est obligatoire pour toute personne à partir de 12 ans:
 
– sur les marchés et fêtes foraines;
– pour le public, dans les parties accessibles au public des bâtiments publics;
– lorsqu’elle se trouve dans une file ou un groupe d’attente dans l’espace public et ce quel que soit le motif de l’attente;
– dans les cimetières du 30 octobre au 3 novembre 2020 inclus;

Arrêté de Police du Gouverneur concernant les commerces et le porte à porte qui entrera en vigueur le 26-10-2020

arrêté 24 oct commerces et porte à porte (002)